PEGAS Les volumes mensuels dépassent 200 TWh pour la première fois

PEGAS Les volumes mensuels dépassent 200 TWh pour la première fois
Volumes négociés sur PEGAS en février 2016

Leipzig / Paris, 2 mars 2016. PEGAS, la plateforme de négociation du gaz paneuropéenne gérée par Powernext, enregistre un total de 228,4 TWh en février 2016, dépassant ainsi le seuil des 200 TWh pour la première fois (record précédent : 178,2 TWh en janvier 2016). Cette augmentation est le résultat de records de volume sur le marché spot avec 63,9 TWh (record précédent : 52,5 TWh en janvier 2016) et sur le marché futures avec 164,5 TWh (record précédent : 125,8 TWh en janvier 2016). 

Marchés spot

Le volume total négocié sur les marchés spot en février a atteint 63,9 TWh, soit une augmentation de 71% par rapport à l’année précédente. L’activité des zones de marché TTF et NCG a plus particulièrement contribué à ce développement avec plus de 70% du volume total spot. Le marché néerlandais TTF a enregistré un volume mensuel de 17.6 TWh, soit une progression de 78% comparée à février 2015, tandis que le volume négocié sur NCG a atteint 27,3 TWh (record précédent : 17,7 TWh en janvier 2016). Le volume traité sur la zone de marché allemande GASPOOL s’est élevé à 7,1 TWh. Les produits gaz à haute et basse qualités calorifiques ont établi un nouveau record de volume mensuel avec 21,3 TWh. Les marchés PEGs français ont contribué 11.0 TWh au volume total spot, ce qui représente une croissance de 15% par rapport à l’année précédente. De plus, le volume total des transactions sur les spreads a atteint 2.3 TWh en février.

Marchés dérivés 

Le volume total sur les marchés PEGAS Futures s’est élevé à 164,5 TWh, soit presque le quadruple du volume négocié en février 2015 (42,5 TWh). Le marché dérivé au hub néerlandais TTF a été le moteur principal de cette performance atteignant un volume record de 131,1 TWh (record précédent : 102,6 TWh en janvier 2016). De plus, les volumes négociés sur les zones de livraison allemandes NCG et GASPOOL ont triplé par rapport à l’année précédente avec 23,7 TWh négociés en février. En particulier, le NCG a enregistré un nouveau record mensuel avec 18,2 TWh traités (précédent record : 13,4 TWh en janvier 2016). Les marchés français PEG Nord et TRS ont atteint 7,7 TWh. Des records de volume ont été enregistrés sur le PSV (1,8 TWh) et ZEE (134 GWh). Les transactions spread ont atteint un niveau record de 21,5 TWh alors que le volume des transactions OTC compensées s’est élevé à 7,0 TWh.

Des détails complémentaires sur les volumes négociés sont disponibles dans le rapport mensuel joint.

PEGAS est la plateforme de négociation centrale de gaz du groupe EEX, opérée par Powernext. PEGAS propose à ses membres l’accès à tous ses produits sur une plateforme unique et leur permet de traiter des contrats de gaz naturel dans les zones de livraison allemande, belge, française, italienne et néerlandaise. La gamme des produits de PEGAS couvre des contrats spot et futures sur les principaux hubs gaziers européens, ainsi que des spreads géographiques entre ces marchés. Cette structure permet une meilleure harmonisation des marchés et forme le marché paneuropéen préféré du gaz. Pour plus d’information : www.pegas-trading.com

Partager sur :