Powernext et EEX lancent de nouvelles plateformes de négociation en réaction à la révision MiFID

Powernext et EEX lancent de nouvelles plateformes de négociation en réaction à la révision MiFID
Powernext et EEX lancent de nouvelles plateformes de négociation en réaction à la révision MiFID

Leipzig/Paris, 9 février 2016 – La révision de la directive européenne concernant les marchés d’instruments financiers (MiFID II) modifiera significativement les conditions de négociation des contrats à terme sur l’électricité et le gaz. Par conséquent, certaines entreprises qui négocient des contrats à terme sur l’énergie en bourse pourraient avoir à se conformer à des exigences supplémentaires en raison de la qualification de ces produits en tant qu’instruments financiers.

La législation MiFID II définit un cadre spécifique pour les contrats d’électricité et de gaz à livraison physique qui ne sont pas négociés en bourse. Dans ce contexte, la négociation des dérivés sur l’électricité et le gaz sera possible sur un nouveau type de plateforme appelé « Organised Trading Facility » (OTF) dont les contours seront formalisés au cours de l’année 2016. Les transactions à livraison physique conclues sur un OTF ne seront pas considérées comme des instruments financiers. Aujourd’hui, ces plates-formes commerciales sont encore désignées comme « non-MTF » puisque la licence d’« OTF » n’est pas encore disponible. 

EEX et Powernext mettront ainsi en place de nouvelles plateformes pour négocier les dérivés sur l’électricité et le gaz conformément à la nouvelle législation. Ces nouveaux marchés dont le lancement est prévu pour le deuxième trimestre 2016 sont à considérer comme un complément au marché réglementé actuel. Tous les contrats seront compensés par la chambre de compensation European Commodity Clearing (ECC). Cette modalité garantit une négociation sécurisée et anonyme. Après l’entrée en vigueur complète de la directive MiFID II, EEX et Powernext demanderont une licence d’OTF pour ce segment de marché.

Avec le lancement de ces nouvelles plateformes, les clients pourront négocier aussi bien sur le marché réglementé que sur la nouvelle plateforme OTF et élargissent ainsi leurs possibilités de négociation. Les nouveaux produits listés par EEX et Powernext respecteront les mêmes standards en matière de transparence et de surveillance qu’attendent aujourd’hui les clients du marché réglementé. Les acteurs physiques qui négocient les instruments financiers principalement à des fins de couverture profiteront tout particulièrement de cette nouvelle offre.

EEX (European Energy Exchange) est la première bourse de l’énergie en Europe. Elle développe, opère et gère des marchés surs, liquides et transparents centrale pour les produits issus de l’énergie et les matières premières. L’offre du groupe inclut des contrats liés à l’énergie, à l’environnement, au fret, aux métaux et aux produits agricoles. EEX, EPEX SPOT, Powernext, Cleartrade (CLTX) et Gaspoint Nordic font partie du groupe EEX. La compensation et le règlement des transactions réalisées ou enregistrées sur les bourses sont effectués par la chambre de compensation centrale European Commodity Clearing (ECC). Pour plus d’information : www.eex.com   

Powernext est un marché réglementé agissant sous le contrôle de l’AMF. Powernext gère les activités de gaz naturel du groupe EEX à travers l’Europe sous la marque PEGAS et gère le Registre National des Garanties d’Origine en électricité en France. Pour plus d’information : www.powernext.com

Partager sur :